Bilan préopératoire

Le bilan préopératoire est systématique et obligatoire.

La réalisation d’un bilan préopératoire permet de vérifier votre éligibilité aux différents types d’interventions de chirurgie réfractive.
Il va permettre au chirurgien de décider quelle est la technique la mieux adaptée au patient et de dépister les moindres anomalies cornéennes contre-indiquant la chirurgie.

Le bilan préopératoire commence par un questionnement sur vos antécédents médicaux, votre profession, les sports que vous pratiquez et continu par des examens complémentaires poussés.

consultation en ophtalmologie

Topographie cornéenne

Elle permet mesurer de manière très précise la variation de courbure de la cornée. Une asymétrie importante peut faire suspecter une fragilité constitutionnelle de la cornée et sera une contre-indication pour une correction de la vision par traitement laser.

Il permet de :

  • Contrôler la régularité de la cornée, valider son épaisseur de manière précise et en
    différents points.
  • Supprimer d’éventuelles pathologies cornéennes
  • Définir avec précision l’astigmatie cornéenne et en déduire l’astigmatie interne
  • Calculer l’épaisseur de la cornée qui va pouvoir être remodelée
  • Définir le diamètre de traitement
  • Contrôler les éventuelles ectasies de cornée

Abéromettre (Itrace)

Il Calcule les abérométtrie des différents éléments optiques de l’œil (cornée et Cristallin) pour agir sur la zone de traitement, optimiser celui-ci et le personnaliser si besoin.

IOL-Master « iol »

  • Mesurer les différentes chambres oculaires : chambre antérieure et
    postérieure.
  • Valider l’astigmatisme cornéen et les puissances des éléments optiques.

Acuité visuelle

  • Acuité visuelle non corrigée, même pour les fortes amétropies.
  • Acuité visuelle avec lunettes habituelles, pour comparer à la correction idéale.
  • Réfraction subjective (en restant au maximum convexe).
  • Calcul de la correction parfaite, pour la chirurgie.

Bilan ortho de dépistage

  • Test-écran VL + VP, réflexe convergence, motilité test de monovision pour presbytie

Réfraction sous cycloplégie (skiacol)

  • Réaliser une réfraction sous dilatation en ayant une accommodation proche de 0
  • Déterminer l’accommodation utilisée au quotidien par le patient.
  • Réaliser un fond d’œil pour éloigner toutes pathologies rétiniennes contre-indicatives à la chirurgie réfractive.

Sous réserve des résultats du bilan préopératoire, le chirurgien vous proposera un ou plusieurs types d’interventions possibles, en vous détaillant les raisons.