Les locaux

Les box de consultations

Nous possédons plusieurs box de consultations permettant l’examen visuel. Ceux-ci sont équipés de réfracteur automatique, d’une lampe à fente, d’une armoire d’infirmerie et d’un poste informatique.
Les box et matériels sont adaptés aux enfants, aux personnes âgées et à mobilité réduite. Nous possédons également pour le cabinet d’un skiascope, d’une lampe à fente portable, de tests orthoptiques et de lentilles d’essai.

Le bloc opératoire

Nous disposons d’un bloc opératoire afin d’effectuer les petits actes chirurgicaux courants :
– Injections intravitréennes
– Ablations de chalazion
– Ablations de kyste
Afin d’assurer les meilleures conditions d’hygiène, le bloc est nettoyé entièrement avant chaque session d’opérations et tous les instruments utilisés sont à usage unique.

La salle d’examens

Nous disposons d’une salle équipée de différentes machines nécessaires au suivi ophtalmologique. Ces machines servent également dans les bilans pré-opératoires.

Pentacam

Il s’agit d’un examen de contrôle de la cornée. C’est une caméra rotative qui permet de faire une carte d’élévation antérieure et postérieure de la cornée et prend la mesure exacte de la puissance hypercentrale cornéenne.Cet examen est nécessaire pour une chirurgie réfractive.

Champ visuel

Il s’agit d’un examen qui permet d’évaluer si l’œil voit correctement dans sa périphérie.
Le champ visuel, à proprement parler, correspond à l’ensemble des points qu’un œil immobile, fixant droit devant lui, est capable de voir. En théorie, ce champ visuel s’étend de 60° en haut, 70° en bas et 90° de chaque côté.
L’examen permet d’établir pour chaque œil, une carte du champ visuel et de localiser d’éventuelles zones déficitaires, où la vision est perdue (appelés scotomes). Très souvent, on ne se rend pas compte de la réduction de son champ visuel.

OCT (tomographie de cohérence optique)

 Il s’agit d’un examen qui capture des images en 3 dimensions des structures de l’œil. Il permet de visualiser avec précision la cornée et la rétine. Il permet de visualiser le néovaisseau, de préciser sa localisation ainsi que son retentissement rétinien sous forme d’œdème, de décollement séreux ou de décollement de l’épithélium pigmentaire. C’est à ce jour l’examen de première intention dans la DMLA.

Laser

Laser argon: Il s’agit d’une lumière colorée dirigée sur la rétine. En atteignant la rétine, le laser est transformé en chaleur concentrée pour faire le traitement adéquat. Le but étant d’utiliser l’effet cicatrisant et coagulant du laser. Il est utilisé dans le cadre d’une rétinopathie diabétique, d’une rétinopathie séreuse centrale, d’un œdème

maculaire, d’une dégénérescence maculaire, d’une déchirure d’une zone rétinienne.

Laser yag – capsulotomie: Il consiste en la réalisation d’une ouverture eu sein de la capsule du cristallin. Elle est pratiquée dans le cadre d’une opacification de la capsule postérieure, appelée cataracte secondaire.

Laser yag – irridiotomie: Il s’agit du traitement préventif et curatif du glaucome aigu, appelé à angle étroit ou fermé. Le laser vient perforer la racine de l’iris afin de créer un orifice pour permettre l’écoulement de l’humeur aqueuse et donc baisser la pression intra oculaire.

Laser SLT – trabéculoplastie : Il s’agit du traitement du glaucome à angle ouvert. Le laser vient réaliser des impacts dans l’angle entre l’iris et la cornée. Le but étant de rendre plus perméable le trabéculum à l’humeur aqueuse et donc de réduire la tension oculaire.