La PKR

Qu’est-ce que la PKR

La PKR signifie “photokératectomie réfractive“, cette opération consiste à aplatir le centre de la cornée chez le sujet myope et la périphérie de la cornée chez le sujet hypermétrope.

Le laser sculpte directement la surface de la cornée pour en modifier la forme.

Protocole opératoire

L’intervention s’effectue en une étape

Le patient est allongé et doit observer  un point lumineux clignotant.
La cornée (centre ou périphérie) est sculptée directement à la surface de la cornée par le biais du laser.
L’étape durant moins de 30 secondes.

L’intervention se pratique par anesthésie locale appelée anesthésie topique, à l’aide de collyres.

Suites post-opératoire

Les suites opératoires sont plus contraignantes que les autres techniques lasers.
Le patient pourra ressentir des douleurs durant 2-3 jours, un traitement pourra être mis en place pour diminuer ces douleurs. L’œil étant fragilisé, des larmoiements et des difficultés à ouvrir l’œil seront possibles dans cette même période de 2-3 jours.
La vision sera floutée durant 2 à 4 semaines après l’intervention.

Précautions post-opératoires

Les suites post-opératoires étant plus contraignantes, quelques précautions sont d’usage :

  • Jusqu’à 2 jours après l’intervention : se reposer au maximum et être accompagné.
  • Jusqu’à 5 jours après l’intervention : éviter de travailler et de conduire
  • Jusqu’à 10 jours après l’intervention : éviter de mettre de l’eau dans les yeux. La douche est bien évidemment autorisée à condition en veillant à bien fermer les yeux.
  • Jusqu’à 6 mois après l’intervention : porter des lunettes de soleil anti-UV et éviter toute grossesse

La récupération est définitive 3 mois après l’intervention.

Avantages

  • Opération simple
  • Meilleure solution dans certains cas cliniques (cornée très fine, etc).
  • Meilleure solution pour des patients ayant des activités présentant des contacts avec les yeux (boxe, etc)
  • Il n’y de risque post-opératoire (mauvaise cicatrisation ou déplacement) concernant le volet cornéen car le SMILE ne crée pas de volet

Inconvénients

  • Douleurs post-opératoires durant 3 jours
  • Cicatrisation plus longue, ceci impliquant une plus grande vigilance quant aux infections
  • Une récupération visuelle plus longue
  • Des contraintes post-opératoires plus importantes

Les autres traitements