L’enfant en ophtalmologie

L’enfant en ophtalmologie

Le développement visuel de l’enfant

  • À LA NAISSANCE : Bébé perçoit un objet contrasté à 30cm de ses yeux.
  • AU 3ème JOUR : Il commence à fixer certains visages.
  • À 6 SEMAINES : il commence à reconnaître sa maman.
  • À 4 MOIS ET DEMI : Il est capable de suivre des mouvements rapides. Il discerne certains détails et les couleurs franches.
  • À 18 MOIS : son acuité est de 4 à 6/10ème.
  • JUSQU’À 4/5 ANS : Son acuité augmente pour atteindre 10/10ème.
  • DE 6 À 10 ANS : Son système visuel n’est pas encore à maturité. Sa vision latérale est limitée.
  • À 10 ANS : Il a acquis toutes ses facultés visuelles.

Nous préconisons des examens à différentes étapes de l’enfance :

  • A 9 mois : l’examen est conseillé pour les enfants à risque (enfant prématuré, maladie génétique, problèmes ophtalmologiques familiaux, lorsque l’enfant a un œil qui dévie).
  • Avant l’entrée en primaire : l’examen est conseillé afin de faire un bilan avant les premiers apprentissages de la lecture et écriture.
  • Tout au long de sa scolarisation : l’examen est conseillé afin de palier à des difficultés d’apprentissage.

Quelques “trucs” qui permettent de déceler très facilement et rapidement un trouble de la vue chez votre enfant.

  • Un enfant hypermétrope a souvent des difficultés à se concentrer, il se plaint de maux de tête en fin de journée et il plisse les yeux pour regarder de près.
  • Un jeune myope écrit le nez sur son cahier, il regarde les objets de très près et plisse les yeux pour voir de loin.
  • Quant à l’astigmate, il dessine de travers, il ne suit pas les lignes pour écrire, il est vite ébloui et confond certaines lettres proches : O avec C et B avec S.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Search

+